La carte grise est l’un des documents les plus importants pour un véhicule. Il permet d'attester que vous êtes le propriétaire et que le véhicule répond aux normes de circulation des véhicules européens. En effet, lorsque vous vous faites contrôler par les autorités, c’est ce papier qui vous est demandé en premier. Face à cela, il est assez légitime de se demander que faire du certificat d’immatriculation lors de la vente de votre véhicule.

Un véhicule vendu, que faire de la carte grise ?

Lorsque vous procéder à la vente de votre véhicule, il faudra remettre à l’acheteur divers documents. Parmi les plus importants :

  • la carte grise ;
  • le certificat de non-gage ;
  • le certificat de cession ;
  • le contrôle technique ;
  • l’assurance auto.

Cependant, il faut savoir que la carte grise ne doit pas être remise tel qu’elle. En effet, lorsque la vente sera conclue, il faudra donner la carte grise barrée à l’acheteur. Pour ce faire, il faudra imposer un trait oblique le long de cette dernière, pour la rayer entièrement. En plus de cela, il sera aussi impératif d’y inscrire l’annotation vendue, accompagné de la date précise à laquelle la transaction a été effectuée, ainsi que l’heure. Après cela, il faudra signer le document et inscrire les informations indispensables sur le coupon détachable du certificat d’immatriculation. Il faut savoir que dans le cas de la présence de cotitulaires, ces derniers doivent tous être présents au moment de la vente, pour imposer leur signature. Si l’un d’eux refuse, la vente ne pourra pas être effectuée. Le coupon détachable permet de répertorier des informations personnelles de l'acheteur, à savoir :

  • son nom ;
  • son prénom ;
  • son adresse actuelle.

Grâce à cela, il sera possible au nouveau titulaire du véhicule, de circuler en toute liberté avec votre carte grise barrée. Toutefois, il faut savoir que celle-ci à une date limite. Elle deviendra impossible à utiliser au-delà d’un mois. Face à cela, il sera important de demander une nouvelle carte grise, au nom de l’acheteur.

Il faut savoir qu’en cas de perte du coupon par le vendeur, la demande d’un duplicata de carte grise n’est pas obligatoire. En effet, il sera possible, à l’acquéreur de demander un certificat provisoire d’immatriculation.

Comment demander une nouvelle carte grise ?

Lorsqu’un véhicule est vendu, le nouveau propriétaire doit demander une nouvelle carte grise, en son nom. Pour ce faire, il devra se rendre sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés, ou sur d'autres sites agréés. Ensuite, il faudra y créer un compte. Après cela, pour changer le titulaire de la carte grise, il faudra que l’acheteur inscrive le code de cession, qui lui sera fourni précédemment par le vendeur. Après cela, il lui sera demandé de fournir plusieurs documents :

  • un justificatif de domicile récent ;
  • la carte grise barrée ;
  • le contrôle technique pour les véhicules ayant 4 ans et plus.

En plus de cela, un formulaire lui sera fourni par le site de l’ANTS. Il devra y indiquer plusieurs informations personnelles, ainsi que des informations sur le véhicule. Quand l’opération sera validée, un CPI vous sera envoyé. Vous devrez ensuite l’imprimer et l'ajouter au papier du véhicule. Il vous permettra de circuler avec le temps de recevoir la nouvelle carte grise, en votre nom.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *