Tous les médecins et diététiciens vous le diront, le régime alimentaire est essentiel pour traiter l'hypercholestérolémie. Les médecins prescrivent un régime alimentaire personnalisé et adapté à la maladie. Que ce soit à cause de la maladie ou que vous voulez avoir une meilleure hygiène de vie, on vous donne nous conseils afin de réduire votre cholestérol.

Diversifier son alimentation pour lutter contre le cholestérol

Le premier conseil que les médecins donnent à leurs patients qui veulent réduire leur cholestérol est de diversifier leur alimentation. Votre alimentation doit comporter :

  • Des sucres lents et raides ;
  • des fruits et légumes ;
  • des légumineuses ;
  • des protéines ;
  • des lipides, mais il faut bien les choisir.

Le cholestérol est provoqué par l’excès de gras dans notre alimentation. Lorsqu’on mange trop de beurre et de friture, le gras s’accumule dans nos artères ce qui peut provoquer des maladies cardiovasculaires. On pense à tort qu’il faut supprimer totalement les lipides de notre alimentation, mais il ne faut pas oublier qu’elles sont essentielles à notre organisme. Les lipides sont l’un des composants principaux de nos cellules et jouent un rôle primordial dans notre organisme. Il faut choisir les bonnes graisses, on vous explique tout cela en détail.

diversifier alimentation luter contre cholesterol

Choisir les bonnes graisses à incorporer dans son alimentation

Il y a deux types de graisse dans notre alimentation : les graisses insaturées et les graisses saturées. Sachez que ce sont les graisses insaturées qu’il faut privilégier dans notre alimentation. On peut les retrouver dans les huiles végétales (bio de préférence) comme l’huile d’olive, de maïs, de soja ou de noix. Attention, il n’est tout de même pas question de faire frire vos aliments dans n’importe quelle huile, en particulier l’huile d’olive. Lorsque vous faites revenir des aliments dans de l’huile et que cette dernière forme une fumée blanche, sachez que c’est une action d’oxydation. Il est très toxique de consommer une huile oxydée, c’est pour cela qu’il faut privilégier l’huile de tournesol ou de colza.

On les retrouve les graisses insaturées dans les coquillages et le poisson sous forme d’oméga 3. Ce sont des aliments que vous pouvez consommer sans modération, mais il faudra faire attention à la cuisson. Vous pouvez les faire cuire à la vapeur ou dans le four avec une sauce pas trop grasse. Évitez d’y ajouter du beurre et privilégiez les huiles végétales.

Les graisses saturées sont celles à éviter ou à consommer avec beaucoup de modération. La consommation de graisses saturées (ou acides gras saturés) augmente sensiblement les risques de maladies cardiovasculaires, car elles sont très riches en cholestérol. Elles se déposent sur les parois des artères et le sang ne pourra plus irriguer l’ensemble de nos organes. C’est ainsi que des accidents cardio-vasculaires se produisent. Pour votre santé, évitez alors de trop consommer les graisses animales comme le bœuf ou le porc, ainsi que les repas tout préparé bourré de graisse animale et de conservateurs. En manière générale, il faut faire attention à la composition et la provenance de ces plats. Voilà donc ce qu’il y a à savoir sur les régimes anti-cholestérols. Passé la cinquantaine, pensez à consulter un cardiologue une fois par an pour faire un bilan. Il est essentiel d’adapter son alimentation à son taux de cholestérol.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *