Le squash est un sport bavard pratiqué en couple sur un terrain complètement clos de murs. Les joueurs alternent en frappant la balle sur les coquilles colorées de jeu des quatre murs du terrain. La chose est de frapper et de lancer le ballon de telle manière que le joueur adverse ne peut pas le retourner.

Le squash, à titre d’illustration, aide au développement de l’inflexibilité, de la résistance et de la résistance au trouble par des accélérations répétitives et fortes, et il impose d’énormes exigences à la capacité cardiaque. Le squash est l’un des sports les plus riches en calories. Une heure de squash attire environ 900 calories. Dans le cas où, une heure de football ne brûle que 500 calories en moyenne.

Les avantages du squash

  • Le squash est un brûleur de calories efficace
  • Le squash a des bienfaits pour la santé

pourquoi faire le squash ?

Le squash est un excellent brûleur de calories

Le squash, l’attributaire du jeu gagnant et l’ancêtre de tous les sports bavards intérieurs, est un sport de haute intensité où une heure de squash de compétition peut brûler jusqu’à 900 kcal (calories)! Les interprètes récréatifs brûlent entre 400 et 500 kcal par heure, faisant du squash l’un des sports les plus exigeants physiquement.

Le squash est donc un choix fantastique pour les individualités qui ont peu de temps pour s’adonner à l’effort sportif tout en voulant contrôler leur poids.

Amélioration de la santé  

Le squash, qu’il soit joué de manière compétitive ou récréative, améliore la rigidité, la rapidité et les répulsions. Il favorise l’endurance car il nécessite une accélération fréquente et importante et une capacité de récupération rapide. Le squash exerce également une pression sur le cœur et les vaisseaux sanguins, ainsi que sur la capacité respiratoire.

Il est particulièrement conseillé pour les personnes à la recherche d’un sport qui les aide à combattre le stress diurne.

Les risque liés à la pratique du squash

Les tendons sont constamment blessés dans des squash. Tendinite de l’épaule peut faire dans un jeune athlète qui se surmène, ainsi que dans un 40-time-old dont les tendons perdent inflexibilité. La tendinite peut engendrer un inconfort qui se développe pendant l’exercice et devient brusquement sans fin. Des entorses à la cheville ou au genou sont également possibles.

Les muscles des jambes sont soumis à beaucoup d'efforts. Les entailles et les déformations des muscles derrière les épingles sont possibles, effectuant dans l’inconfort aigu. Le type analogue de blessure peut se faire dans les muscles inversés des jarrets.

Sans lunettes défensives, les yeux sont exposés à des dommages par projectile, qui peuvent affecter au détriment.

Éviter les mésaventures de squash.

Le premier palladium, comme pour de nombreux sports, est de prendre des cours. L’apprentissage de la mode et des gestes aide à éviter les tendinites et les problèmes musculaires plus efficacement que toute autre approche préventive.

L’échauffement et l’étirement sont des facteurs critiques de tout médicament d’entraînement ou de jeu. La course et le saut font avancer les systèmes cardiovasculaire et respiratoire. L’étirement prépare aussi les muscles et les articulations à l’enchère. Terminer l’échauffement avec une cacographie légère, servir, coup droit, et ainsi de suite.

Il y a des bandes de protection élastiques tenaces ou cohésives (sangles) qui limitent le mouvement vers les côtés pour éviter les entorses de cheville. 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *